La Bullothéque : deuxième entretien avec Nadine Monfils, «Le souffleur de nuages» paru aux éditions Fleuve. [2/3]

https://rcf.fr/sites/default/static.rcf.fr/radios/rcf86/visuels/onest-20200929-nadine_monfils.png

Nous retrouvons Jean-Noël Levavasseur et sa chronique de la Bullothèque, deuxième partie consacrée à Nadine Monfils, pour son dernier ouvrage: Le souffleur de nuages paru aux éditions Fleuve.

Le souffleur de nuages

Le souffleur de nuages

Éditions Fleuve

180 Pages

15.90€

Franck, chauffeur de taxi, est triste parce que son chat est mort, que sa vie est monotone et qu’il est seul. Un jour, il reçoit l’appel de Hélène, une vieille dame fantasque, qui l’attend avec sa valise devant sa maison, dont elle laisse la porte grande ouverte, « comme ça, tout le monde pourra entrer et se servir…» Elle n’a pas l’intention de revenir mais souhaite retrouver enfin le grand amour de sa vie.
Franck et Helène vont alors se lancer dans une aventure pleine de surprises et devenir l’un pour l’autre des souffleurs de nuages. Car il n’y a pas d’âge pour poursuivre ses rêves et
les rencontres inattendues peuvent parfois ensoleiller notre existence…


À suivre la sélection de Jean Noël Levavasseur:


Les Nouvelles Aventures de Barbe-Rouge

les-nouvelles-aventures-de-barbe-rouge-tome-1-pendu-haut-et-court

Kraehn Jean-Charles (Scénario) & Stefano Carloni (Dessin, Couleurs)

Éditions Dargaud

56 Pages

15€

À présent corsaires du Roy, Barbe-Rouge, Éric, Baba et Triple-Pattes partent en chasse du «Spectre», un mystérieux pirate qui rançonne les planteurs de Pamticoe Sound. Une course mortelle s’engage contre un adversaire machiavélique… Entre hommage respectueux aux créateurs, Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon, et nécessaire actualisation du mythe, Jean-Charles Kraehn et Stefano Carloni signent un retour fracassant du plus célèbre pirate de la BD franco-belge dans ce premier tome d’un diptyque !


Rose Royal

rose_royal_couv_imp

De : Nicolas Mathieu

Éditions in8

80 Pages

8.90€

Rose a la cinquantaine, une vie derrière elle, avec ses joies, ses déveines, des gosses, un divorce. Et des mecs qui presque tous lui ont fait mal. Chaque soir, en sortant du boulot, elle se rend au Royal, un bar où elle a ses habitudes. Là, elle boit. De temps en temps, elle y retrouve sa grande copine Marie-Jeanne. Puis, elle rentre chez elle et le lendemain tout recommence. Mais une nuit, Luc débarque au Royal et Rose se laisse prendre une dernière fois à cette farce du grand amour. Sauf qu’elle s’est juré que plus jamais un mec ne lui ferait du mal.


Platines

De : Julien Decoin

Éditions Seuil

240 Pages

18€

Jean, un écrivain âgé, vit retiré dans un ancien couvent, pas très loin de Paris. Un soir, revenu par le train, il s’arrête dans le bar PMU du village. Pour boire un verre. Pour être seul au milieu des autres. La vision d’une jeune femme blonde, chanteuse d’un groupe amateur, va réveiller le passé.

C’était en 1976. Le jeune romancier est alors en résidence d’écriture aux États-Unis et cherche à s’encanailler. Dans le couloir d’un bar, il croise Platine, rock star déjantée du New York underground. De cette furtive rencontre, il tire un livre qui paraît en 1978 et remporte le prix Goncourt. Quelques mois plus tard, elle accepte, contre toute attente, de jouer son propre rôle dans l’adaptation du roman qu’il doit réaliser lui-même. C’est le début de leur aventure, mais il demeure le petit « Frenchie » dans les vertiges de Manhattan. Et les histoires d’amour ont souvent une fin. Celle-ci le fracassera.

Accepter de voir Marie, la jeune chanteuse sans grand talent, à la même blondeur platinée, c’est courir le risque de remuer des souvenirs douloureux dont l’isolement est censé le protéger. C’est aussi s’ouvrir une chance : celle d’écrire à nouveau.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :