Vin Par Nature : Balade viticole du Sud Ouest, avec : Pécharmant

Image illustrative de l’article Pécharmant

Maxime Brunet, caviste à la Bouëxière au micro de notre journaliste  Loïc Turmel, suite de la découverte, de notre voyage viticole dans le sud ouest avec : Pécharmant

Il partage une longue histoire commune avec les autres AOC du Bergeracois.

La qualité et l’homogénéité des vins conférées par un terroir particulier conduit l’INAO à accorder l’AOC aux vins de pécharmant le 12 mars 1946.

« Pécharmant » vient du terme « pech » (« colline ») et signifierait « la colline charmante ».

C’est une zone sédimentaire. La roche mère du sous-sol est un calcaire du mésozoïque sur laquelle la rivière a amené des sables argileux riches en fer, mêlés de graviers issus de l’érosion du Massif central. Une petite partie de l’AOC concerne une terrasse graveleuse de la rivière.

Les sols disponibles à la vigne sont de sables et graviers du Périgord qui renferment en profondeur une couche d’argile ferrugineuse appelée « Tran ». Cette couche a été créée par la cristallisation des minéraux lessivés en surface. C’est un sol assez peu fertile qui se compacte avec les précipitations si le taux de matière organique (humus) est insuffisant (phénomène de battance). Ce terroir est propice à la vigne dont la vigueur est modérée par les conditions pédologiques peu favorables.

(sources Wikipédia)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :