De Bouche à Oreille : Philippe Mouazan, présente son dernier ouvrage « Yacinthe Pilorge, le porte-plume de Chateaubriand » paru aux Éditions Yellow Concept.

Résultat de recherche d'images pour "Philippe Mouazan Yacinthe Pilorge, le porte-plume de Chateaubriand"
Philippe Mouazan

Philippe Mouazan, chanteur, compositeur et auteur passionné d’histoire. Il présente son
dernier ouvrage « Yacinthe Pilorge, le porte-plume de Chateaubriand » paru aux Editions Yellow Concept.



Yacinthe Pilorge, le porte-plume de Chateaubriand Yacinthe-Pilorge-le-porte-plume-de-Chateaubriand

Editions Yellow Concept.

172 Pages

15€

Résumé :

Un destin extraordinaire. Yacinthe Pilorge est né à Fougères le 14 février 1795. Aîné d’une famille de quinze enfants, il apprend à lire et à écrire et se fait embaucher chez Madame de Chateaubourg, soeur de François-René de Chateaubriand qui l’engage comme secrétaire en 1818. Yacinthe Pilorge accompagne l’écrivain malouin dans toutes ses ambassades et dans de nombreux ministères : Londres, Berlin, Rome, Vérone… Il est surtout le principal artisan des transcriptions des « Mémoires d’Outre Tombe ». De la rue de Rillé, à Fougères, à la rue de Grenelle à Paris où il meurt le 28 mai 1861, Yacinthe Pilorge entraîne le lecteur dans la véritable aventure qu’est son ascension sociale dans cette première partie de ce XIXieme siècle, riche en rebondissements. Yacinthe Pilorge est né à Fougères le 14 février 1795. Aîné d’une famille de quinze enfants, il apprend à lire et à écrire et se fait embaucher chez Madame de Chateaubourg, sœur de François-René de Chateaubriand qui l’engage comme secrétaire en 1818. Yacinthe Pilorge accompagne l’écrivain malouin dans toutes ses ambassades et dans de nombreux ministères : Londres, Berlin, Rome, Vérone… Il est surtout le principal artisan des transcriptions des « Mémoires d’Outre Tombe ». De la rue de Rillé, à Fougères, à la rue de Grenelle à Paris où il meurt le 28 mai 1861, Yacinthe Pilorge entraîne le lecteur dans la véritable aventure qu’est son ascension sociale dans cette première partie de ce XIXieme siècle, riche en rebondissements.

Émission en téléchargement ici ouvrir le lien (clic droit + enregistrer sous)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :