Deđź‘„ Bouche Ă đź‘‚ Oreille : Julie MĂ©riau directrice du Centre culturel & Théâtre – Fougères AgglomĂ©ration & Laurent FossĂ© directeur du Centre Culturel Le Grand Logis Ă  Bruz pour 👉la prĂ©sentation de la programmation du mois de janvier.

Sans nom 1

🎙Julie MĂ©riau directrice du Centre culturel & Théâtre – Fougères AgglomĂ©ration pour👉 la prĂ©sentation de la programmation du mois de janvier.
🎙Laurent Fossé directeur du Centre Culturel Le Grand Logis à Bruz pour 👉la présentation de la programmation du mois de janvier.


centre-culturel-juliette-drouet-20190903120908


Centre culturel & Théâtre – Fougères AgglomĂ©ration


La mécanique du hasard

vendredi 10 janvier Ă  20h30

Résultat de recherche d'images pour "La mécanique du hasard"

Centre culturel Juliette Drouet
Rue du Gué Maheu, 35300 Fougères
TĂ©l : 02 99 94 83 65
Durée : 1h
Dès 9 ans

Road movie, voyage initiatique, saga familiale et drame social se confondent dans un imaginaire sans confins.

Le nouveau projet d’Olivier Letellier nous embarque au beau milieu du désert texan pour y suivre Stanley Yelnats, un ado en camp de redressement qui creuse des trous au fond d’un lac asséché.

Ça commence comme un western mais bientôt ce sont des histoires familiales qu’il déterre, notamment celle de son « horrible-abominable-vaurien-d’arrière-arrière-grand-père » qui avait volé un cochon à une Tzigane unijambiste, laquelle s’était vengée en lui jetant un sort…

Adapté du foisonnant roman américain Holes (Le Passage) de Louis Sachar, La Mécanique du hasard questionne les notions d’héritage et de libre arbitre. Dans un espace aussi nu qu’une page blanche, le récit est porté par deux comédiens qui nous entraînent à travers les lieux et les époques en incarnant à peine les personnages.

Ainsi l’imaginaire du spectateur a-t-il toute la place pour se frayer un chemin.


Des femmes

Collectif Lynceus

jeudi 16 janvier Ă  20h30

RĂ©sultat de recherche d'images pour "collectif lynceus les femmes"

Salle de l’Atrium
17 Rue Nationale
Romagné
Durée : 1h05
Dès 14 ans

Un hymne aux femmes porté magistralement par Fernanda Barth.

Une bergère du Moyen-Âge accusée de sorcellerie, une chanteuse dans sa loge de cabaret, une journaliste féministe, une femme préhistorique, une prostituée, une mère révoltée, une adolescente rebelle qui s’identifie à Dalida…

Autant de portraits de femmes d’époques, de milieux, de situations et de sensibilités différentes. Tout les oppose. Et pourtant un lien mystérieux et fort les unit et les apparente. Qu’est-ce que le féminin, à travers les siècles, les classes et les rôles sociaux ?

Une seule comédienne inspirée et radieuse incarne tour à tour ces portraits vivaces, réunis par la même nécessité de prendre la parole et livrer leurs secrets, leurs doutes et leurs espérances.

Écrit à partir de témoignages ou surgit de l’imagination d’un jeune auteur, ce spectacle célèbre les femmes et la féminité.

EN ÉCHO / À LA BRASSERIE L’EMBARDÉE – Fougères

EXPOSITION COLLECTIVE

F’ÂMES
Du 11 au 19 janvier • De 14h à 20h
3/5 rue Fos Kéraly à Fougères • Entrée libre
https://brasserielembardee.fr

Avec Florence Joly, Muriel Gabilan, Claudine Loquen, Claire Temporal et Caroline Dahyot.
Dessins, peintures et sculptures : 5 artistes pour composer une expression singulière du féminin et de l’intime.

EN ÉCHO / AU CINÉMA LE CLUB – Fougères

FILM ET APÉRO POÉTIQUE

Portrait de la jeune fille en feu
De Céline Sciamma avec Adèle Haenel
Dimanche 19 janvier à 16h – Tarif Télérama : 3,50€
https://www.cinemafougeres.com/

Dans le cadre du festival Télérama.
Projection du film Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma suivie d’un apéritif de clôture d’exposition offert par la brasserie l’Embardée animé par une lecture de poèmes de Mahmoud Darwich « à ma mère ».


Sophia Aram

A mes amours

mercredi 22 janvier Ă  20h30

RĂ©sultat de recherche d'images pour "Sophia Aram"

Centre culturel Juliette Drouet

Rue du Gué Maheu, 35300 Fougères

TĂ©l : 02 99 94 83 65

Durée : 1h20

Dès 15 ans

Blanche neige a-t-elle de l’ambition ? Le prince charmant a-t-il bonne haleine ? L’éjaculation précoce est-elle compatible avec l’impuissance ? Dieu est-il féministe ? Dans son nouveau spectacle, Sophia Aram nous parle de contes de fées, de ses rêves d’enfance, de désir et de sexualité, mais aussi de politique, de religion… et bien sûr d’amour.

Après un premier spectacle sur l’école, un second sur les religions et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés, nos héroïsmes et nos petits arrangements avec l’amour. Les violences faites aux femmes, non pas que le sujet soit méconnu ou insuffisamment documenté, mais il était visiblement rangé sur l’étagère de la violence ordinaire à une époque où il n’était plus de mise « d’en faire trop avec le féminisme » devenu aussi « obligatoire » que « ringard » au prétexte qu’il aurait « déjà gagné ».

« Le sexisme étant loin, très loin d’être réservé aux hommes, il convient de faire ensemble l’inventaire de cet héritage culturel tant il est présent partout : l’éducation, la musique, les contes de fées, la religion, la sexualité mais aussi la manière dont on traite la question de l’ambition, du désir, des menstruations et même, ce qui est un comble, des violences faites aux femmes » .

Sophia Aram


La Convivialité

D’Arnaud Hoedt et JĂ©rĂ´me Piron – Cie Chantal et Bernadette

TĂ©l : 02 99 94 83 65
Durée : 55mn
Dès 14 ans

Un spectacle drôle et déculpabilisant. un bon moyen de se réconcilier avec l’accord du participe passé.

« Nous avons été profs de français. Sommés de nous offusquer des fautes d’orthographe, nous avons été pris pour les curés de la langue. Pourtant, nos études de linguistique nous ont appris que la norme orthographique française est très souvent arbitraire et pleine d’absurdités. Nous avons écrit un spectacle, pour dédramatiser, et puis aussi parce qu’on a toujours pensé que l’Académie Française avait un vrai potentiel comique. »

Arnaud Hoedt et JĂ©rĂ´me Piron

Avec des mots simples et des exemples puisés dans l’Histoire, les deux comédiens jouent avec les mots ou plutôt l’orthographe pour nous en conter toutes ses subtilités… voir absurdités ! Avec comme simple support la vidéo et les illustrations de Kévin Matagne, les deux anciens profs nous amènent à rire d’un sujet ô combien sérieux, les fautes d’orthographe. Passions pour les uns et un chemin de croix pour les autres, elle a bien une Histoire et des histoires.

À l’issue de la représentation, vous pourrez retrouver Arnaud et Jérôme pour un échange autour du spectacle.


logo_bruz

Le Grand logis


Eugenio

1


65 Miles

1


Semaine du Cinéma Britannique

1


Hugh Coltman

« Who’S Happy »

1


Émission en téléchargement ici ouvrir le lien (clic droit + enregistrer sous)

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :