Blah Blah Song : Steve Lillywhite & Morrissey, « Speedway ».

Nouvelle chronique de David Dutertre et l’heure est venue de clore sa série consacrée à Steve Lillywhite.

En écoutant cette chronique, vous découvrirez ce qui se cache derrière le morceau de Morrissey nommé « Speedway », issu de l’album, « Vauxhall and I » (1994). L’artiste, alors meurtri par des rumeurs et surtout de nombreux décès dont celui de Mick Ronson, le producteur de son album précédent, « Your Arsenal » (1992), sort un morceau très sombre aux tonalités toutes aussi dures. Une chanson à l’image du reste de l’album, rythmée par le son puissant d’un tambour qui donne vie aux « coups de marteau* » qu’évoque l’ex chanteur des Smiths.

Morrissey
« Vauxhall and I », album de Morrissey produit par Steve Lillywhite en 1994.

Notre chroniqueur ne manquera pas d’évoquer la disparition de Kirsty MacColl, l’ex femme de Morrissey.

Une vie marquée par les tragédies que vous découvrirez en écoutant notre replay.

Émission à télécharger ici.

* « Hammer » signifie « marteau » en anglais, et non « hache » (« axe »), comme l’a traduit David Dutertre dans sa chronique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :