Blah Blah Song : The Beatles, « Tomorrow never knows »

Pour cette 14ème chronique, David Dutrertre a choisi d’évoquer l’ingénieur du son Geoff Emerick à travers sa première « réalisation », la chanson « Tomorrow never knows » de l’album Revolver des Beatles.

revolver

Téléchargez la chronique ici : Blah Blah Song – Tomorrow never knows

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :