1er volet EMISSION DE BOUCHE À OREILLE ENTRETIEN AVEC BERNARD PIEDVACHE Président de la Communauté de Communes de St Méen/Montauban

« LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DOIT FAIRE CE QUE NE PEUT FAIRE UNE COMMUNE SEULE »

©Yanna Robert Radio Evasion
Bernard Piedvache au micro de Radio Evasion ©Yanna Robert

Bernard Piedvache Président de la Communauté de Communes de St Méen -le – grand s’est exprimé au micro de Radio Evasion dans l’ émission « De bouche à oreille » 1 er volet du 25 Septembre dernier . Il expose avec philosophie son regard sur le bien fondé de cet  édifice qui est la communauté de communes de St Méen/Montauban.

Un édifice qui est construit sur une « osmose » bien que « cela demande du temps » selon sa formule. Il s’exprime en tant que Président de la Communauté de Communes mais aussi en tant que maire « Chacun défend sa commune mais dans le cadre de la communauté de communes il faut enlever sa casquette de maire (…) je suis moi-même maire, je suis à l’aise pour le dire il faut des pôles de centralités forts »

Depuis 2008 l’évolution est fulgurante « la communauté doit faire ce que ne peut faire une commune seule » tout en ajoutant avec prudence que l’accessibilité aux services dont il est favorable qui ne peut être à la porte de toute le monde car cela implique des coûts. D’où il faut savoir différencier les besoins quotidiens, hebdomadaires et mensuels. Il exprime les atouts de la communauté de communes un point stratégique de la Bretagne sud, nord et centre. Ses multiples interventions en terme de « revitalisation des bourgs », diverses animations, modernisations de voiries (700km ). Intervention d’aides directes aux communes par le biais de dotations: solidarité communautaires et les attributions de compensations ou encore interventions des petites communes au travers des commerces pour aider les communes à garder le service de proximité.

Quelques chiffres en termes de ressources : 40 pour cent proviennent des partenaires économiques (entreprises) , 4O pour cent des recettes fiscales (impôts locaux) 20 pour cent aide de l’état (DGF) et un peu de ressources propres dues aux locations d’établissement loués appartenant à la Communauté de Communes.

 

 

Entretien : Loïc Turmel

Article & photo:  Yanna Robert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :